Transport à Bali : Comment se déplacer sur l’île.

Comment se déplacer à Bali? Le transport à Bali n’est pas toujours évident. Louer un scooter, louer une voiture, prendre un chauffeur privée ou un Uber. Nous allons t ‘aider a faire le bon choix dans cet article.

Il est très important pour toi de t’informer et d’identifier vers quel type de transport à Bali tu souhaites t’orienter et ainsi éviter de nombreux pièges!

En effet, sur place il y a comme une entente commune et souvent certains chauffeurs te donneront un prix à la tête du client. Tu te retrouves vite avec le sentiment de te faire rouler et d’être pris pour un con. Certains utilisent des méthodes malhonnêtes en plus des prix surréalistes. Ils te diront aussi qu’il n’y a pas d’autres alternatives à part celle qu’ils te proposent! Très souvent la solution proposée ne sera pas la moins cher.

Alors quand tu souhaites rester mobile et que tu veux te balader un peu partout sur Bali le transport peut s’avérer vite un vrai casse tête !

Tout d’abord Quel que soit le type de transport à Bali pour se déplacer pour pas cher,  il faut éviter les rabatteurs c’est la base 😉 !

Ensuite si tu envisages de conduire à Bali que ce soit un scooter ou une voiture, ce n’est pas l’essence qui te coûtera le plus cher. Par contre il te faudra impérativement te procurer ton permis international qui est gratuit en France. Depuis 2017 la demande se fait uniquement par courrier tu trouveras tous les détails nécessaires ici.Permis international pour Bali

En effet, nombreux sont les contrôles routiers sur Bali où la police contrôle uniquement les touristes. Bien sûr comme partout il faut respecter le code de la route et ça commence par le port du casque si on est en scooter! Par contre ils te réclameront le permis international même si tu conduis un scooter faute de quoi tu paieras une amende ou un pot de vin!  Cette situation nous laisse assez perplexe quand on voit sur place le nombre d’enfants en scooter sur l’île.

Contrôle de police des moyen de transport à Bali Indonésie

Information pratique : Parfois être en règle ne suffit pas!!! Une fois à Kuta, un policier nous a confisqué les clés du scooter. Puis il nous a réclamé un permis imaginaire malgré le permis international de Sam où y figure tous les permis, moto, voiture, camion, bus! Il a fallu lui donner un petit billet pour qu’il nous remette les clés du scooter! Il ne faut pas généraliser mais certains flics se font un peu de fric sur le dos des touristes ! 

Astuces : Si tu décides de conduire un scooter ou une voiture, il faut toujours avoir un billet à part et ne pas montrer plus d’argent !  Maximum 40 000 rps environ 3€ et dire que tu n’as que ça !!! Et là comme par magie la situation se décante très rapidement 😉 ! C’est le genre de chose qui nous mets hors de nous mais c’est le jeu local malheureusement !

Transport à Bali : Louer une voiture 

location de voiture à Bali Indonésie

Tu peux louer via internet ou sur place. Bien évidement le prix dépendra du véhicule choisi, en général c’est à partir de 15€ environ par jour . Il y a beaucoup d’embouteillage, la conduite se fait à gauche et le conducteur se trouve à droite. Dis toi bien que c’est la partie la plus facile. Il te faudra rester zen, prudent et extrêmement concentré. Beaucoup de balinais mise un peu trop sur le karma et prennent des risques parfois insensés. Tu dois t’assurer d’être couvert en cas d’accident!!! Alors si les routes médiocres, la signalisation inexistante et les risques d’accidents (toujours à tort pour les touristes) ne te font pas peur! Tu peux toujours te munir de ton permis international et te lancer…

Astuces : Voir le véhicule avant de signer le contrat. Faire minutieusement le contrôle de l’état du véhicule et prendre des photos. Bien se renseigner sur la couverture des assurances. Éviter si possible de conduire aux abords des villes de 8 h à 10h et de17h à 20h.

Transport à Bali : Louer un scooter

louer un scooter à Bali se déplacer à Bali pas cherC’est le moyen de transport à Bali le plus utilisé. Tu trouveras des loueurs de scooters à tous les coins de rue ! Muni de ton passeport cela te coûtera environ 5 € par jour. Si tu comptes louer un scooter plus d’une semaine voir un mois n’hésite pas à négocier une bonne remise. Tu auras le choix entre des scooters automatiques ou à vitesses manuelle. Les modèles les plus répandus sont les Yamaha et Honda. Pour conduire un scooter à Bali il vaut mieux que tu sois à l’aise sur un deux roues! Les routes sont souvent bondées et étroites! Tu devras donc être très prudent de jour comme de nuit. Bien sûr respecte bien le code de la route même si parfois il semble inexistant et veille bien à avoir ton permis international sur toi.

La plupart des endroits où tu peux garer ton scooter sont considérés comme des parkings payants. C’est surtout valable uniquement pour les touristes bien sûr! Un monsieur en uniforme viendra vite te voir et te réclamer quelques roupies!

Malgré tout le scooter reste pour nous le meilleur moyen de transport pour se déplacer à Bali. 

Astuces : Fais toujours le tour du scooter essaye le avant, test les freins, Klaxon (très important), les roues, les feux… Ne prends pas un scooter tout neuf la moindre éraflure risque de se voir ! Prends bien en photo les moindres détails : rayures, fissures… du scooter et signale le bien au loueur ! Enfin n’oublie pas de lui réclamer le casque et de vérifier son état !!!

Se déplacer en bémo dans Bali :

Transport à Bali avec le Bémo C’est un moyen de transport en commun local, une sorte de mini-bus. Les prix sont très corrects mais souvent seuls les locaux paient le prix réel . Ils sont la plupart du temps archi pleins. Généralement le bémo ne décolle pas du terminus tant que le mini-bus n’est pas rempli ce qui peut faire perdre énormément de temps. Le Bémo affiche le point de départ et l’arrivée. Tu n’auras aucune indication concernant l’itinéraire emprunté et si tu ne parles pas indonésien il te sera difficile de trouver la bonne information. 

A Savoir : On en trouve pas dans certaines villes de Bali, par exemple: à UBUD.  

Astuces : Ne jamais payez les rabatteurs, le trajet se paie dans le minibus directement au chauffeur.

KURA – KURA BUS à Bali :

KURA KURA BUS à Bali Transport à bali en bus Des navettes de couleur verte relient les zones touristiques les plus connus à Bali de 8h30 à 22h00 selon la ligne. 

carte transport à Bali Kura Kura bus Il y a même le wifi à bord . Il y a aussi un PASS de 3 jrs à environ 10€ et un PASS de 7jrs à environ 16€. Voici le lien du site KURA-KURA BUS si tu veux en connaître davantage sur le sujet : horaires, prix …

Les taxis à Bali :

prendre le taxi à Bali Il faut savoir qu’à Bali les taxis fonctionnent un peu comme une mafia, et que le tout est chapeauté par le gouverneur de Bali. Ils ne veulent pas mettre le compteur et c’est vraiment pénible de marchander avec eux! Ils n’hésiteront pas à vous harceler dans la rue. Par rapport à la distance ils annoncent des prix bien plus élevés que les taxis en France. Il faut toujours négocier avant de monter à bord jusqu’à obtenir le prix qu’on veut payer.  Il y a une compagnie meilleur que les autres c ‘est les taxis du groupe « BLUE BIRD GROUP ». Ces taxis sont aux couleurs bleus mais sur Bali tous les taxis sont bleus et se ressemblent tous pour tromper les clients…

 

Astuces : Si tu n’obtiens pas un prix décent ou que le chauffeur refuse de mettre le compteur passe au suivant!

Si un chauffeur de taxi te demande si c’est ta première fois à Bali? Répond systématiquement que non tu y viens régulièrement!

Les taxis BLUE BIRD :

Taxi blue Bird à bali Indonesie

Ils sont les plus fiables et ce groupe à bonne réputation à Bali. Tu peux les trouvez dans la rue ou en téléchargeant leur application « My Blue Bird » pour en commander un. Ces taxis mettent généralement le compteur sans négocier! Repère les bien et ne te fie pas au logo du oiseau mais aussi et surtout à l’écriture sur le pare-brise « BLUE BIRD GROUP » .  

En effet, il y a plusieurs taxis avec le logo mais qui appartiennent pas au groupe « BLUE BIRD ».

La différence entre les taxi blue Bird et les Taxi à BaliMalheureusement, ils ne sont pas partout sur Bali.

UBER à Bali :

Se déplacer à Bali avec un Uber Il existe l’application UBER ou GRAB ou GOCAR pour commander un chauffeur. Pour cela il te faudra la 3/4G sur ton smartphone avec une bonne connexion et établir l’itinéraire en temps réel car certains chauffeurs n’hésiteront pas à te balader pour gonfler la facture. Le mieux est d’avoir une carte sim locale.

A savoir : Les Grabs, Uber et ce genre de compagnies VTC sont parfaitement légales partout en Indonésie c’est la loi. Sauf qu’à Bali le gouverneur passe outre et interdit Grab et Uber… Notamment en interdisant à certaines routes l’accès aux Uber, Grab….
Et quand des gens s’y risquent, il peut arriver des problèmes. Plusieurs personnes se sont faits insulter par des taxis en groupe parce qu’ils utilisaient un Uber.
Les taxis vont même jusqu’à tabasser les chauffeurs qu’ils attrapent ou faire peur aux clients, tout ça sous la bienveillance du Banjar (autorité du quartier) du coin.

Transport à Bali en moto-taxi:

moto taxi à BaliComme à l’image de l’application Uber pour réserver un taxi, l’entreprise Gojek en Indonésie permet de réserver un taxi scooter en quelques clics. Une solution de transport à Bali assez méconnu des touristes.

Gojek Bali

Le taxi scooter ne fait pas que transporter des personnes. Il peut aussi livrer des objets, aller vous acheter à manger … Les prix sont très raisonnables.

Le service est utile si tu ne souhaites pas louer de scooter mais te déplacer au Sud de Bali dans les villes de : Kuta, Legian, Denpasar, Seminyak, Canggu, Jimbaran, Nusa Dua.Prendre un chauffeur en scooter à Bali

Mode d’emploi : Il faut télécharger l’application, s’inscrire avec une carte sim locale, choisir le service (Go ride), indiquez où venir te chercher, vérifier le prix de la course et valider ta commande ! L’application t’informera qu’un Gojek est en route et à la fin de la course tu n’auras qu’à mettre une note au chauffeur.

Location de voiture avec chauffeur à Bali :

chauffeur privé à Bali

Si tu ne souhaites pas conduire et préfères louer une voiture avec chauffeur. Il y a des agences qui proposent cette formule mais le prix sera forcément plus élevé. En effet, il faut prendre en compte la location du véhicule + le chauffeur + le pourboire à la journée. Après chacun son truc, il faut aimer être accompagner et se coltiner le chauffeur toute la journée en espérant qu’il soit de bonne compagnie. Cela reste une bonne alternative comme moyen de transport à Bali quand on est nombreux. On a même vu des personnes louer un scooter à Ubud avec un guide à la journée!  Il faut se renseigner sur les prix en Asie rien n’est impossible 😉 .

Navette de l’hôtel :

Pour le transport à Bali entre l’aéroport et l’hôtel bien se renseigner auprès d’eux à l’avance pour ne pas avoir de mauvaise surprise sur le prix.

Taxi service de l’aéroport :

Le comptoir officiel ne respecte pas les prix affichés! Les tarifs sont appliqués à la tête du client. Il faut négocier et ne pas lâcher jusqu’à obtenir un prix raisonnable.

Par exemple :

  • De l’aéroport à Kuta (70 000 rps) environ 4.50€.
  • De l’aéroport à Ubud (300 000 rps) environ 19€.

A savoir sur les taxis à l’aéroport:  

Les « Taxis Blue Bird Group » n’ont pas accès à la zone aéroportuaire! Ils sont interdits de pickup dans l’aéroport de Bali. Ils peuvent donc débarquer des clients mais doivent repartir, ils ne peuvent pas se poser dans la ligne des taxis pour choper les nouveaux arrivants.
Du coup quand tu débarques, tu n’as aucune notion des prix, c’est une nouvelle monnaie, et tu tomberas sur des gens qui vont tout faire pour t’arnaquer et gagner leur journée sur une seule course.
Donc quand tu sors de l’aéroport, sans passer par le comptoir officiel tu auras droit au ballet des chauffeurs qui vont te coller… « Boss, boss, taxi? taxi? »
Certains iront même jusqu’à te suivre jusqu’à la sortie de l’aéroport en essayant de négocier alors que tu lui as dit dix fois « NON ».

A toi de négocier durement et nous te souhaitons beaucoup de courage! Force à toi on compatit 😉 .

Astuces : Certains petits malins se placent sur la zone de départ, là où arrivent les taxis en déposant leurs clients.
Dès qu’un vrai Bluebird arrive, ils lui disent où ils souhaitent aller. Si le gars dit « OK », ils ne perdent pas de temps. Ils chargent les bagages dans le coffre et montent aussi vite. Si ça t’intéresse sache qu’il ne faut pas perdre de temps! Si le gars se fait choper il peut prendre cher, et du coup toi aussi. Tu connais les risques! Si tu souhaites tenter ta chance, verifie bien qu’il s’agit d’un taxi du groupe « Blue Bird » et qu’il met le compteur sinon descend aussi vite 😉 !

On espère que toutes ces informations t’aiderons à choisir ton moyen de transport à Bali et préparer ton voyage sur l’ île. Comme d’habitude n’hésite pas à commenter ou compléter ces informations! 

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *